Q- Seulement au Québec

La fraude sur Google Maps

Vous n’avez pas à payer Google pour avoir le droit d’être sur Google Maps

De nombreux joueurs se disputent le marché de la gestion des pages Google My Business (GMBs) au Québec et parfois les coups volent bas. Certaines entreprises utilisent la peur ou appliquent des stratégies douteuses pour acquérir de nouveaux clients. Nous avons souvent des appels de clients inquiets après avoir reçu un appel de ‘’Google’’ les informant qu’ils ont un problème grave avec leur page Google Mon Entreprise et qu’ils doivent verser immédiatement une somme d’argent à Google, sans quoi, ils seront retirés de la carte.

C’est une fraude de A à Z, car Google n’exigera jamais que vous payiez quelque montant que ce soit pour rester sur Google Maps.

Le scénario se déroule à peu près ainsi:

  1. L’entrepreneur reçoit un appel en français d’une personne qui prétend appeler de la part de Google.
    • Notez qu’il est extrêmement difficile, même pour un professionnel d’une agence web, d’avoir un vrai employé de Google au téléphone. En outre les employés francophones de Google sont exclusivement européens et quittent le travail à 4h, heure de Paris (10h du matin au Québec).
  2. La personne au bout du fils affirme que si l’entrepreneur ne paie pas un certain montant mensuel (environ 200$, le plus souvent), Google va supprimer le profil sur Google Maps pour des raisons généralement assez nébuleuses. Par exemple : votre profil n’est soi-disant pas à jour, quelqu’un tente de pirater votre page Google, il n’y a pas eu d’activité sur votre page depuis trop longtemps, etc.
    • Quand Google décide réellement de suspendre un GMB, c’est toujours pour un problème de conformité aux règlements et le propriétaire du GMB n’en sera jamais averti au préalable.
  3. Le fraudeur demande alors le numéro de carte de crédit de l’entrepreneur pour prélever les paiements.
    • Il y a déjà des systèmes de paiement internes dans Google My Business, donc Google n’aurait aucun besoin de demander verbalement un numéro de carte.
  4. Le fraudeur demandera aussi les accès à la page GMB ou la validera avec vous en vous envoyant un code de certification Google par téléphone, message texte, courriel ou carte postale. Si vous acceptez leur demande par courriel ou si vous leur donnez le code de validation Google, vous leur donnez alors le droit de gérer votre page Google Mon Entreprise.

Si vous avez été victime d’une fraude de ce type, vous pouvez signaler la situation à Google par l’intermédiaire du formulaire de signalement de cas de non-respect par un tiers.

En terminant, voici les recommandations du RDPQ pour vous aider à garder l’esprit tranquille

  • Google ne vous demandera jamais d’argent au téléphone, ne donnez surtout pas votre numéro de carte de crédit.
  • Google ne vous appellera jamais directement, à moins que vous n’ayez contacté Google Support au préalable.
  • Les employés de Google sont courtois, polis et patients, si votre interlocuteur est impatient, impoli ou menaçant, ne collaborez pas.
  • Jamais un employé Google ne vous appellera pour que vous lui donniez un code de validation de 5 ou 6 chiffres.

De notre côté, nous rapportons à Google tout comportement frauduleux fait en leur nom, mais il faut savoir que ce genre de stratagème existe partout dans le monde depuis très longtemps, et que Google n’a pas encore trouvé d’autre façon de les combattre que de compter sur des entreprises comme la nôtre pour éduquer le grand public.

Sur ce, nous espérons vous avoir fourni tous les éléments nécessaires pour vous protéger contre ce type de fraudes. Suivez-nous pour connaître d’autres moyens de protéger vos informations sur Google.